Laurence's Blog

Laurence's Blog

Pourquoi ce blog ?

Outre ma passion pour la photo, j'aime aussi écrire et partager mon expérience. Ce blog retrace mon parcours photographique depuis l'achat de mon premier reflex numérique, un Nikon évidemment !

Retour vers ma galerie

Une longue pause... et pas une pause longue...

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 19 Apr, 2011 10:32AM
Déjà bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes Nikons... et cela pour une bonne raison, c'est qu'ils sont partis... C'était en février, des personnes mal intentionnées et surtout très bien renseignées se sont introduites chez nous, en pleine nuit, et ont emporté tout mon matériel photo, entre autres...
Je ne pourrai donc plus vous venter les avantages du D700 ni râler sur son AF parfois un peu capricieux... maintenant qu'il est parti je me rends compte à quel point j'y tenais...
Evidemment, en tant que photographe amateur, tout ce matériel n'était pas assuré...
Cela m'oblige à faire une longue pause avant de pouvoir à nouveau m'équiper.
Voyons le côté positif (c'est ce que m'a dit la psy que j'aurai préféré ne pas avoir à rencontrer), j'aurai ainsi tout le temps pour enfin traiter les 4.000 NEF que j'ai stockés depuis 2008.
Pas de livre en cours et la distribution du Petit NX2 devenant un peu moins lourde, je devrais pouvoir venir à bout de mon retard avant de penser à investir à nouveau dans du matériel. Pour l'instant mes seuls investissements possibles sont destinés à sécuriser la maison smiley

Bonne Année 2011 !

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 26 Dec, 2010 04:38PM
Avec un peu d'avance je vous souhaite à tous et toutes une très bonne année 2011 !

Qu'elle vous apporte joie, bonheur, argent et réussite mais surtout une très bonne santé !



Cliquer ici pour agrandir l'image

AF du D700, pas que du bonheur... quoique...

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 26 May, 2010 07:48PM

Etant très satisfaite du D300, le passage au D700 était un caprice, je l'ai déjà avoué. Mais j'espérais trouver encore mieux, comme tout le monde...

Et en effet, je ne suis pas déçue par sa qualité d'image en haute sensibilité tout à fait extraordinaire et encore meilleure que celle du D300.

Pour le reste, pas énormément de différence dans les menus et possibilités de réglage donc on s'y fait très vite. Et puisqu'il ressemble très fort au D300, il me semblait logique de l'utiliser et de la paramétrer de la même manière. Ce que j'ai fait également pour l'AF.

Habituée au mode AF ponctuel (AF-S) et de la méthode mise au point - verrouillage - recadrage, le tout sur le collimateur central car plus efficace que les autres, j'ai fait mes premières photos en intérieur lors d'un anniversaire. Et là, pour la première fois depuis que j'utilise un Nikon, le D700 a refusé de déclencher car il ne parvenait pas à faire la map ! Je pensais tout d'abord qu'il s'agissait d'un sujet pas très contrasté, d'un mauvais éclairage et de lumières parasites entre le boitier et mon sujet. Cela n'est pas la raison car, aléatoirement, même par grand beau temps sur des sujets parfaitement contrastés, le boitier refuse parfois de faire la mise au point et donc de déclencher (puisque je suis en priorité "mise au point" dans le menu a1, préférant une photo manquée plutôt que de découvrir bien plus tard une photo floue).

Après avoir testé le D700 d'un ami (merci Stef) équipé de mes propres objectifs (le D700, pas Stef), j'envisageais de le renvoyer au SAV car le D700 de Stef répondait mieux que le mien. De son côté, Stef, ayant testé mon D700, s'est retrouvé confronté à quelques refus de map et puis plus aucun problème. Vous l'aurez compris, ce qui est le plus énervant c'est que ce problème est tout à fait aléatoire et donc difficile à reproduire pour les besoins du SAV ! Mais imaginez que l'AF de mon Nikon se plante lors du passage des alliances de mes amis qui ont prévus de se marier bientôt ! Rien que l'idée de rater cet instantané m'est insupportable, j'en stresse déjà !

A force de me plaindre et de raconter que celui de Stef fonctionne mieux que le mien, un autre ami, Luc, me suggère de copier les réglages du D700 de Stef sur le mien. Aux premiers essais, tout se passe bien. Mais de nouveau, il se plante de plus belle quelques heures plus tard.

C'est alors que je me suis souvenue que plusieurs membres du forum trouvaient le mode AF-C plus efficace que le mode AF-S sur les boîtiers modernes comme le D700 et le D3s et qu'ils ont de ce fait changé leurs habitudes de mise au point. Je les crois sur parole mais je ne me vois pas changer de collimateur toutes les 2 secondes pour décentrer mes sujets en mode AF-C. Et comme je vise de l'œil gauche, je ne peux pas garder le joystick des collimateurs en mode "déverrouillé" sans quoi j'active des collimateurs inappropriés avec le bout de mon nez !

Mais en poursuivant ma discussion avec Luc (que je remercie au passage), il m'avoue faire confiance de plus en plus aux automatismes de l'appareil pour le choix des collimateurs... Ayant déjà testé ces modes intelligents pour les besoins de mes livres sur le D80 et le D90, je n'étais pas convaincue du résultat, l'appareil ne choisissant pas forcément le sujet qui m'intéressait. Mais comme je ne veux pas mourir stupide, je me décide à retester le fameux mode 3D et l'AF dynamique sur le D700. Ce mode 3D me paraissait inutile jusqu'ici puisque je ne photographie pas souvent de sujets en mouvement et, si cela m'arrive, je préfère rester en AF-S et recadrer très vite si le sujet bouge de manière raisonnable (comme en concert par exemple) ou choisir un collimateur décentré et le placer moi-même sur les sujets en mouvement rapide plutôt que de laisser l'appareil choisir/suivre ce qu'il estimera être mon sujet. Pour résumer, on peut donc dire que le mode 3D est une forme de "mémorisation" du sujet mis au point en mode AF-C. Vous me direz, quel rapport avec mon problème de mise au point d'un sujet presque immobile que je souhaite décentrer ? Et bien c'est simple: qui peut le plus peut le moins ! Partant du principe (selon mes amis photographes) que la détection de contraste pour la mise au point est plus efficace en AF-C, si j'utilise ce mode sur mon sujet fixe, j'ai beaucoup plus de chance qu'il parvienne à faire la mise au point qu'en mode AF-S. Et puisque j'ai trouvé le moyen de mémoriser le mode AF-C grâce au 3D, mon problème de "décentrage" de sujet est également résolu et ce sans avoir à jouer avec le joystick des collimateurs ! Reste plus qu'à voir sur le terrain, avec le stress et les mauvaises conditions d'éclairage, si cette méthode sera efficace... Je vous en reparlerai après les 5.000 traditionnelles photos de vacances qui auront lieu en Autriche (comme c'est étonnant smiley ) au mois d'août.

En attendant, j'ai déjà testé l'AF-C en mode "tout simple" (AF sélectif sur collimateur central et suivi dans le viseur avec priorité déclenchement) et je dois dire que j'ai été agréablement surprise du résultat sur les rapaces en vol et de leur suivi au travers du public au parc Paradisio. Lorsque le D700 a trouvé la cible, il ne la lâche plus même si, entre l'envol et l'atterrissage du volatile, l'appareil a rencontré de nombreuses têtes et casquettes !

Voici deux photos réalisées avec le mode AF-C sélectif du D700 :

Cliquez ici pour la visualiser dans mon album L's F

Cliquez ici pour la visualiser dans mon album L's F

D'autres photos de la sortie Paradisio réalisées par les membres du L's F sont visibles ici

Le D700, un caprice ? Non, une récompense !

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 26 Jan, 2010 09:06PM

Depuis sa sortie, le D700 et surtout son plein format me font de l'œil.

Même si son prix reste abordable en comparaison au D300, il ne pouvait cependant pas entrer dans mon sac photo, la faute au Nikkor 17-55mm f/2.8 acheté en 2008, prévu pour le format DX et pas encore amorti. Certes, cet objectif est compatible avec le D700 mais à condition de se satisfaire de fichiers de 5 Mpx. Si cette taille d'image me convenait avec le D70, quand on a pris goût aux plus grands fichiers, il est difficile de s'en passer. Vous me direz, il m'arrive rarement d'imprimer des posters, donc 5 Mpx suffisent amplement pour le 10x15cm. Oui... sauf quand il s'agit de photos en faible lumière, comme les concerts ou les fêtes en intérieur qui, malgré le f/2.8 constant, restent souvent assez bruitées: en réduisant en post-traitement une image 12 Mpx (soit environ 4200 x 2800 pixels) à une taille qui permettrait d'imprimer un 10x15cm en 300 dpi (soit environ 1800 x 1200 pixels), il est rarement nécessaire de débruiter, on obtient un 10x15 de bonne qualité même à 1600 ISO. Difficile de faire pareil avec un fichier qui ne contient que 2700 x 1800 pixels à l'origine. De plus les recadrages éventuels seront eux aussi limités si on veut garder une image de bonne qualité (je sais, théoriquement le cadrage doit être réfléchi avant la prise de vue et pour certains c'est un crime de recadrer en post-traitement. Mais en concert on ne choisit pas forcément sa place. La politesse nous impose de shooter sans déranger. De plus ma panoplie d'objectifs n'est pas encore assez grande (le sera-t-elle un jour ?) pour pouvoir choisir mon angle de vision à chaque coup. J'utilise donc les outils qui me sont accessibles et je n'en ai même pas honte smiley).

J'ai donc conservé mon D300 et le 17-55mm (pas assez long selon mon banquier mais il n'y connait rien en photo) le temps de pouvoir me permettre, grâce à mes droits d'auteur, non seulement l'achat du D700 mais aussi du 24-70mm f/2.8 qui pourra avantageusement remplacer le 17-55mm (vendu pour financer une partie de son successeur) tout en conservant les 12 Mpx grâce à son format FX.

Mais il est clair que tout ceci est un caprice car le D300, à mon niveau amateur, était largement suffisant. Ce caprice, j'ai pu me le permettre grâce à vous tous, mes lecteurs "papiers" sur le D80 et D90 et mes lecteurs "électroniques" sur le Petit Capture NX2 illustré. Vous m'avez récompensée pour ces nombreux mois de travail et à mon tour, je profite de ce blog, pour vous remercier de ce beau cadeau dont je vous reparlerai certainement très prochainement.


16/01/09: Mon Samsung F2380 se fait déjà remarquer

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 16 Jan, 2010 11:42PM
Mon nouvel écran, le F2380 de Samsung avec une dalle cPVA est arrivé en ce début de semaine. Rapidement monté car facile et bien pensé, il se positionne dans tous les sens. Comme annoncé, ses angles de vision semblent bons et les couleurs ne présentent pas de dominante, c'est déjà un bon point.
Je reprends donc où j'en étais restée dans le traitement de mes photos de Noël et donc toujours avec le fameux portrait de Caro qui m'a fait changer d'écran et dont je vous ai parlé dans l'article précédent.
Et là c'est l'horreur smiley: Les cheveux de Caro se sont transformés en une énorme écharpe noir et unie.
Un rapide coup d'oeil sur les tests de moniteurs trouvé sur http://www.lagom.nl/lcd-test/ me fait constater que les valeurs du noir (gris foncé) entre 0 et 10 ont totalement disparus de la circulation smiley
Après avoir joué dans tous les sens de l'OSD (boutons de réglage de l'écran), je commence à désespérer... jusqu'à ce que mon ami Stef, grâce à un lien vers le site de Samsung, m'ouvre les yeux: je n'avais pas installé le driver livré sur CD, pensant bêtement que c'était du Plug and play smiley Là, j'ai gagné 5 valeurs de gris...
Mais l'affaire n'était pas encore claire; j'ai rapidement passé une photo en noir et blanc et je ne vous parle pas du résultat lorsque je l'ai visionnée sur un autre écran ! Impossible de faire du bon boulot. En plus le noir trop intense n'est présent qu'au centre de l'écran, les coins sont presque bons ! Et je parviens à distinguer les détails quand... je visionne l'image à 5 cm et de biais. Vous parlez d'un confort d'utilisation !

J'en conclus donc que le problème n'est pas l'étalonnage mais bien un manque d'homogénéité de la dalle et je me décide à le revendre au plus vite. Le magasin que je contacte trouve étrange que je ne parvienne pas à un bon résultat car il s'agit quand même selon lui d'un écran dans une gamme professionnelle. Il me conseille de tenter quand même le calibrage, même si je ne suis pas convaincue, avant de lui acheter un autre écran (très honnête ce magasin : http://www.info-occases.be/s2s.php, merci David pour l'info).
C'est donc sans grand espoir que j'ai emprunté la sonde Spyder à mon ami Stef et que ce soir j'ai réalisé mon tout premier étalonnage. Et oui, malgré les conseils que je donne dans mes livres et les nombreuses photos à mon actif, je n'ai jamais ressenti le besoin de changer quoique ce soit à mon écran et c'est une grande erreur ! Car cette sonde a permis de corriger le Gamma et de faire réapparaître comme par magie toutes les nuances de gris!

Un bon conseil (faut être pris pour être appris, ce n'est pas la première fois que vous lisez ce dicton car je ne retiens pas bien cette leçon), même si vous ne savez pas pourquoi, si vous en avez la possibilité (car les sondes ne sont pas gratuites, encore merci Stef), étalonnez votre écran. Nous vous en remercierons lorsque nous visualiserons vos photos. C'est très simple à mettre en oeuvre et lorsque le profil est créé, il s'installe automatiquement !

PS : si vous êtes encore au CRT et que, comme moi, vous aimez les images bien piquées et non bruitées, passez à l'écran plat. Ne faites surtout pas la même bêtise que moi, offrant ainsi à vos visiteurs (si vous publiez vos images de manière électronique) une image dont le bruit est bien visible et l'accentuation décelable. Les détails de l'image sont tout autres sur un écran plat, probablement liés à la taille des pixels. J'avais donc tendance à accentuer une image qui me paraissait lisse. En réalité, j'accentuais une image déjà assez nette et en même temps, j'augmentais le bruit ! Je suis vraiment honteuse d'avoir publié ce genre de photos mais je promets qu'à l'avenir je ferai mieux smiley

07/01/2010: écran CRT contre TFT

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 07 Jan, 2010 10:31PM
Alors qu'il y a à peine quelques années j'ai échangé mon tout nouvel écran plat HP contre un bon vieux CRT, je suis sur le point de faire l'opération inverse....
Lorsque j'ai commencé à traiter mes photos et à les imprimer, j'avais de grosses différences entre le rendu sur écran et celui sur papier. En plus à l'époque je n'avais jamais entendu parler de calibration...
Les photos affichées sur l'écran plat avaient un contraste et une luminosité extraordinaires! Mais après impression, mes photos étaient nettement moins belles smiley
Après lecture de différents forum, j'en étais arrivée à la conclusion que mon écran embellissait mes photos à coups de contraste et de luminosité. J'ai aussi pu lire à l'époque que le meilleur écran plat ne serait jamais aussi bon que le plus mauvais des CRT en matière de photo (ce qui n'est plus vrai en 2010, à condition d'y mettre le prix...). J'ai donc échangé mon TFT contre un CRT qui lui, affichait les photos telles que je les voyait sur papier (et ce avec un minimum d'étalonnage, même pas de sonde !). J'ai donc toujours été très contente de ce Iiyama 19" LS902UT, fini les déceptions lorsque mes images revenaient du labo.

Seulement voilà, les temps changent et les techniques évoluent.
Pour diffuser mes photos, je n'utilise pratiquement plus le support papier mais bien la visualisation sur écran (via ma galerie sur Internet). Et que trouvons-nous sur Internet ? Pleins de braves gens qui ont un écran... plat et souvent très brillant!
Résultat: les images qui sont pêchues juste à mon goût sur mon CRT, le sont beaucoup trop sur l'écran de "monsieur tout le monde". Certes, entre temps, les écrans plats ont bien évolués. Mais la différence d'affichage entre un CRT et un écran plat est toujours bien présente, non seulement au niveau du contraste/luminosité mais aussi au niveau du bruit et de l'accentuation ! Mon écran a une fâcheuse tendance à tout lisser... C'est bien pour le bruit qui disparait comme par enchantement... sauf que sur l'écran des autres, il réapparaît sans me demander mon avis smiley
Vous me direz, comment suis-je arrivée à cette constatation ?
Tout simplement en postant sur mon forum un portrait N&B que j'avais volontairement poussé à l'extrême au niveau contraste et accentuation mais tout en restant dans des limites que je trouvais acceptables... sur mon écran ! Tout le monde a trouvé cette photo trop boostée smiley
Alors je l'ai visualisée sur mon écran plat au bureau (HP pour la bureautique (dalle TN mate) donc pas le top pour la photo mais un type d'écran très courant) et sur le portable d'Olivier (Sony, dalle TN brillante et assez récente). Résultat: du bruit pire que les chutes de neige que nous avons sur la Belgique en ce moment et une accentuation qui permettait de compter les séquelles laissées sur le visage de Caro par ses maladies d'enfance smiley Inacceptable !
J'ai fait le même constat sur d'autres écrans.

Conclusion: puisque 90% de mes photos sont destinées à l'affichage électronique et que un pourcentage important des visiteurs disposent d'un écran plat ou plus moderne que le mien, il faut que je m'aligne afin de traiter les images pour quelles soient optimales chez eux.

Je me suis donc commandée un écran plat, volontairement de gamme moyenne pour correspondre aux écrans les plus courants (et surtout pour ne pas me faire virer par mon banquier qui a toujours aussi mauvais caractère et qui n'y connait rien en photo). Pour éviter les différences de contraste et de luminosité dans les coins et selon l'angle de vision, j'ai éliminé les dalles TN. J'ai hésité a prendre une dalle ips (mais les noirs ne sont paraît-il pas très profonds). Finalement j'ai opté pour une dalle PVA qui a l'avantage d'avoir des angles de vision de 178° dans tout les sens (sans cette technologie je ne serais pas encore passée à l'écran plat car je ne supporte pas de voir ma photo changer du tout au tout selon que ma chaise a bougé de 10 cm à droite ou que la femme de ménage (donc moi smiley) a abaissé légèrement l'écran en faisant les poussières). L'écran sélectionné (je vous en reparlerai dans un prochain article après l'avoir testé) est un des rares à avoir une dalle PVA pour un prix tout à fait abordable. Il a bonne réputation mais boucherait un peu les sombres... Une chose est certaine, cette fois, je passerai par la sonde de calibration avant de critiquer l'engin smiley

PS: je viens de recevoir un agrandissement papier d'une photo traitée avec mon vieux CRT mal calibré (car les menus ne sont plus accessibles) et le résultat est nickel ! Je pense que je ne vais pas le jeter directement, il me servira au moins une fois par an pour traiter la photo de famille de Noël avant son impression en 30x45 ...

Voici l'image qui a déclenché ce mouvement de révolte :
Vous pouvez l'agrandir en cliquant ici. L'image de gauche est celle qui me plaisait sur mon CRT. Celle de droite est celle qui plait aux membres du L's F et à moi-même quand je la regarde sur un autre écran que le mien... Remarquez à gauche le bruit sur le fond et dans le cheveux. Pourtant cette photo m'apparaissait aussi propre que celle de droite...

03/01/2010: Plus d'interactivités avec mes visiteurs

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 03 Jan, 2010 05:30PM
Comme je l'écrivais dans un article précédent, ce nouveau support pour mon blog permet d'ajouter facilement un article, je vais donc en profiter, au risque de vous casser les oreilles (ou plutôt non, les yeux smiley).
Ce nouveau blog permet également plus d'interactions avec les visiteurs pour mon plus grand plaisir smiley: Vous avez sans doute remarqué la possibilité de poster des commentaires. Cette action est actuellement possible pour tous, inutile de s'inscrire.
Si tout se passe bien, qu'il n'y a pas de spam ou de gentilles personnes qui me veulent du bien, l'accès aux commentaires devrait rester ouvert à tous sans avoir besoin d'identifiant/mot de passe et sans se connecter smiley


03/01/2010: Bonne année 2010 !

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 03 Jan, 2010 02:11PM
Et bien voilà, tout est dans le titre ! Je vous souhaite à tous une très bonne année 2010 !
Qu'elle vous apporte joie, bonheur, argent et réussite mais surtout une très bonne santé.

Puisqu'une image remplace facilement les longs discours, je fais simple en vous postant notre carte de voeux, toujours aussi déjantée. Cette année la séance photo et le montage m'ont demandés (ainsi qu'à mes modèles) plus de 8h de travail mais tout s'est passé bien au chaud dans notre living room.

Pour agrandir l'image, cliquez ici.

30/12/09: Open flash, Quesako ?

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 30 Dec, 2009 08:17PM
En cherchant des exemples et des inspirations pour mes futures photos de gouttes dans mon évier, je suis tombée sur différents articles qui parlent d'open-flash.
Cela consiste à déclencher dans l'obscurité totale, appareil sur trépied et en pose longue, le sujet étant éclairé par un (ou plusieurs) coups de flash déclenchés manuellement.
Cette technique peut être appliquée à la goutte d'eau qui tombe pour la raison suivante:
la durée de l'éclair du flash étant très brève, le mouvement de l'eau est parfaitement figé, et ce peu importe la vitesse d'obturation ! L'éclair du flash (réglé au minimum, 1/128 ou 1/64) est ultra rapide (jusqu'à 1/40.000 de secondes ! ) contrairement à nos boitiers généralement limités à 1/4.000 ou 1/8.000. De plus, pour utiliser des vitesses aussi rapides sur le boitier cela implique que le sujet soit bien éclairé, d'utiliser une très grande ouverture (pas génial pour la pdc en mode macro) ou encore de pousser très haut les iso ce qui augmente le bruit.
Vous me direz, il suffit d'utiliser son boitier normalement (et pas s'amuser dans le noir en devinant le moment où la goutte va tomber), dans une pièce normalement éclairée et de compenser par le flash en mode TTL (ou en multiflash pour une meilleure répartition de l'éclairage) tout simplement ! En effet, c'est la méthode que j'ai utilisée jusque ici et qui donne des résultats satisfaisants. Mais je voulais tester l'open flash car je ne connaissais pas cette technique.
Pour profiter pleinement de l'open flash, quelques bricolages électroniques et l'utilisation de laser, de micro ou autre cellule permettent de déclencher au passage de la goutte (voir à ce sujet ce site excellent de Jacques HONVAULT: http://www.jhip.fr ).
Cela n'étant pas dans mes cordes, je me contenterai à l'avenir de photographier mes gouttes comme n'importe quelle autre macro en m'assurant que l'éclair du flash sera assez rapide pour figer l'impact de ma goutte d'eau...

Voici quand même une trace de ces tests marrants réalisés avec l'aide de Caro, responsable de la synchro de la chute du rond de carotte dans le verre de Duvel rempli d'eau (je sais, ça ne devrait pas être permis). Le D300 sur trépied en mode Bulb, mon doigt sur le déclencheur et dans l'autre main, mon SB800 que je déclenche en mode manuel 1/64 lorsque Caro arrive à "3" dans son décompte ce qui signifie qu'elle lâche la carotte !

Au passage, merci NX2 qui m'a permis de récupérer cette photo très sous-exposée mais la seule ayant un mouvement plus ou moins intéressant !





27/12/09: Nouveau look pour mon blog

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 27 Dec, 2009 08:39PM
Etant donné que mon "ancien" blog n'était en fait qu'un texte continu que j'adaptais péniblement et qui me prenait donc beaucoup de temps, je l'ai remplacé au profit d'un blog au format standard, service fournit par de nombreux hébergeurs dont le mien. C'est compris dans le prix, autant en profiter !
Mais impossible de transférer tel quel mes anciens messages. J'ai dû reposter un par un tous les articles ce qui explique que les dates des articles soient toutes aussi récentes. C'est pourquoi l'intitulé de chaque article indique la date à laquelle le texte est relatif.

La possibilité d'intégrer facilement des photos permettra de rendre ce blog plus vivant et de patienter jusqu'à la publication d'un nouvel album par exemple.

Autre avantage, vous avez la possibilité de poster des commentaires.

Bonne lecture et merci pour vos visites smiley

Next »