Laurence's Blog

Laurence's Blog

Pourquoi ce blog ?

Outre ma passion pour la photo, j'aime aussi écrire et partager mon expérience. Ce blog retrace mon parcours photographique depuis l'achat de mon premier reflex numérique, un Nikon évidemment !

Retour vers ma galerie

Août 2008: Le mariage, une nouvelle expérience pour moi

Toutes les catégoriesPosted by Laurence 27 Dec, 2009 01:35PM

_______________________________________________________________________

Pas la peine de m'envoyer un cadeau ni de me féliciter : ce n'était pas mon mariage mais bien celui de ma petite soeur Ludivine auquel j'ai été désignée "photographe officielle". J'ai bien essayé de donner ce boulot à un vrai photographe afin de profiter un maximum de l'événement mais tout bien calculé, il paraissait évident pour ma soeur et moi que j'étais la mieux placée pour ce boulot très... stressant, fatiguant, paniquant, amusant, technique, et j'en passe !

Je me suis donc plongée 6 mois plus tôt dans l'apprentissage de la photographie de mariage pour n'oublier et surtout ne rater aucun moment important et unique. Ayant mon D200 depuis quelques mois seulement, j'ai commencé par maîtriser la bête. Ensuite j'ai fait quelques recherches sur Internet et je me suis inspirée des choses ... à ne surtout pas faire (par exemple les photos au flash pleine puissance dans la mairie ou l'église). Je me suis aussi inspirée d'autres reportages classiques de mariage afin de ne pas rester sans savoir que faire, au milieu du parc, avec des mariés qui ne savent pas non plus comment ils doivent poser (surtout que le mieux, c'est qu'ils ne posent pas, qu'ils passent simplement un bon moment à deux et que le photographe joue plutôt les paparazzi discrets).

Dans l'ensemble, je suis assez satisfaite du résultat et de mon choix de vitesse fixé au 1/30 pendant 80% de la journée. La matricielle a bien assuré malgré la robe blanche et le costume sombre. Mais pour arriver à ces réglages "qui marchent bien", je ne vous dis pas le boulot en amont, mes cobayes habituels en sont témoins. C'est que le riz par exemple, il tombe à une certaine vitesse. Pas question de le figer mais pas question non plus de cramer la mariée avec une vitesse trop lente ! J'ai donc acheté 5 kg de riz et proposé un petit jeu à Joyce (photo ici )et à Olivier avec une robe blanche pour contrôler le tout (photo ici) .Comme la sortie de la commune est en plein soleil, il fallait choisir sa vitesse de telle manière que le riz fasse un léger filé, donc vitesse assez lente, sans pour autant brûler la robe et tout cela avec un petit coup de flash pour éviter les ombres gênantes. J'ai donc aussi testé cette situation en "live" (devant la commune un dimanche midi) avec Olivier et toujours sa belle robe blanche (photo ici).

J'avais prévu de donner aux mariés les remerciements le soir même pour qu'ils puissent les distribuer après la réception. Mon image de fond avec le texte, préparée à l'avance, il ne me restait plus qu'à insérer une photo et à envoyer le tout au labo via Internet juste après la séance au parc. Ma tireuse habituelle chez Photo Online était prévenue et était prête à me tirer 200 exemplaires que je pouvais récupérer 1h plus tard à 30 km de chez moi (merci Josephine). Tout cela était sans compter sur une panne d'électricité générale dans ma rue le jour du mariage... Mais miracle, le courant est revenu et je n'ai perdu qu'une heure sur le planning (et aussi l'entrée, le trou normand, le plat principal et la moitié du fromage).

Les invités ont donc reçu le remerciement (photo ici) comme prévu le jour même. Mission accomplie !

Toutes les photos ont été livrées quelques jours plus tard aux mariés pour faire le tour de la famille et pour sélectionner les photos qui figureront dans l'album.

J'ai reçu de nombreux commentaires positifs (qui me permettent d'oublier le seul commentaire négatif) et j'en suis bien contente, cela fait oublier les nombreux jours de travail consacrés à l'événement. De là à recommencer demain...

Je remercie toutes les personnes qui m'ont aidée dans cette mission (comme d'habitude la famille qui a dû se passer de moi pendant de nombreux jours de mise en condition) et Caroline qui a joué parfaitement le rôle d'assistant photographe le jour du mariage (photo ici).

Vous trouverez le best-of du reportage ici